Ce qu’il y a à savoir sur le permis A

Le permis A est le permis permettant de conduire n’importe quel type de moto. Sa possession est requise pour les motos dont la puissance est supérieure à 35 kW. Ce permis devra être renouvelé tous les 15 ans. Voici les autres informations que vous devrez savoir sur cette catégorie de permis de conduire.

Les prérequis pour le permis A

Avant de pouvoir passer l’examen pour le permis A, il faut être titulaire d’un permis A2 de 2 ans d’ancienneté au minimum. Il faudra également suivre une formation de 7 heures dans un centre agréé. Selon le décret n° 2017-1578 sorti le 16 novembre 2017, il existe des exceptions pour lesquelles l’ancienneté d’au moins 2 ans du permis A2 n’est pas requise. Ces exceptions concernent les militaires de la gendarmerie nationale titulaires d’un brevet militaire de motocycliste. Les fonctionnaires de la police nationale possédant un permis de conduire sont aussi concernés.

Les personnes ayant droit au permis A

En plus d’un permis A2 datant de plus de 2 ans, quelques conditions supplémentaires sont requises pour pouvoir passer le permis A. Pour les personnes nées après 1987, les attestations de sécurité routière ASSR et ASR sont requises si les candidats ne possèdent aucun autre permis de conduire. Les candidats français devront avoir une situation civile et administrative en règle, notamment en ce qui concerne le recensement. Les candidats étrangers devront avoir séjourné en France au moins 6 mois avec un titre de séjour valide. Les handicapés devront, quant à eux, fournir une certification provenant d’un médecin agréé par le préfet.

Déroulement de l’examen

L’examen se divise en deux phases à savoir, la théorie et la pratique. Durant l’épreuve théorique, qui dure 2 heures, des thèmes relatifs à la conduite sur la route seront abordés. Cette épreuve théorique peut désormais être passée dans les centres agréés tels que la Poste ou la SGS. On peut aussi candidater pour seulement passer cette épreuve en ligne. L’épreuve pratique se divise ensuite en deux parties. L’une, hors circulation, permet d’appliquer les connaissances de base du candidat sur les véhicules à conduire avec le permis A. Il s’agit de l’épreuve sur plateau. L’autre, en circulation, permet d’évaluer le candidat dans les conditions réelles de conduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *