Que savoir sur l’entretien d’une voiture électrique ?

Par rapport à une voiture thermique, l’entretien d’un véhicule électrique est beaucoup plus simple. Cependant, il doit aussi se faire de manière régulière et doit suivre les consignes du constructeur. Cela va dépendre du modèle de la voiture dans ce cas, mais aussi de sa puissance, du kilométrage et de votre manière de conduire.

L’entretien en quelques points

Dans un premier temps, dans un moteur de voiture électrique, vous n’aurez pas autant de pièces qui doivent être entretenues comme sur les modèles thermiques. Cela va réduire la fréquence d’entretien. Par ailleurs, vous n’aurez pas de lubrifiant dans le moteur. La vidange ne sera donc plus comprise dans l’entretien. Vous n’aurez également pas de pot d’échappement. En effet, cet élément n’est pas nécessaire étant donné que la variation de température au niveau du moteur sera moindre sur une voiture électrique. L’un des éléments qui nécessitent un entretien régulier sur ce type de voiture est la batterie. C’est l’élément qui fait fonctionner la voiture et qui doit être rechargé de manière fréquente. Selon le type de véhicule et la technologie de fabrication de la voiture, elle peut avoir une durée de vie de 10 ans maximum. Au niveau du démarrage, nul besoin de faire l’entretien d’éléments mécaniques. La charge est effectuée par un convertisseur et met en marche le moteur. Vous n’aurez ni courroie, ni roulements ou autres dans le système.

Le cas du châssis et de la révision

Pour le châssis, comme il va ressembler aux voitures thermiques, l’entretien sera identique. Il faut suivre un carnet d’entretien et une vérification sur les plaquettes de frein, mais aussi les suspensions, amortisseurs, etc. Pour la révision, il faut respecter les indications du constructeur. Cela vous permettra d’appliquer la garantie sur l’achat si vous avez des soucis. S’il y a des pièces défaillantes, la révision et la réparation doivent se faire seulement par un professionnel formé dans la prise en charge des moteurs électriques. Cela vous évitera les accidents comme l’électrocution. Par ailleurs, le professionnel qui va prendre en charge la voiture doit respecter quelques normes. Il doit respecter l’indice BOL s’il travaille sur des éléments non électriques de la voiture. Les indices B1 et B2 L sont nécessaires si la voiture est révisée hors tension. Les normes B1 et B2 TL et XL sont à demandées si l’entretien se fait sous tension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *